AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 13:54

REAGAN HERVAUX
feat. sasha pivarova







      DATE DE NAISSANCE : 15 Janvier 1985
      LIEU DE NAISSANCE : Paris - France
      GROUPE SANGUIN : B négatif
      STATUT SOCIAL : Célibataire



Citation :
PSEUDO : Emilie
ÂGE : 20 ans
OU J'AI CONNU LE FORUM : Je suis Alice de Bienséance & Damnation
POURQUOI JE ME SUIS INSCRIT : Car ce forum ressemble à ma série préférée True Blood


Dernière édition par Reagan Hervaux le Dim 20 Déc - 19:16, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 13:54

    NOTHING & EVERYTHING

      OCCUPATIONS DIURNES :

      Reagan vient juste d’arriver en ville. Jeune française, elle avait envie de découvrir le phénomène américain. La jolie blonde dort le jour et travaille la nuit, le plus souvent. En effet, elle exerce le métier de tueuse à gage. Il est plus simple de tuer une victime la nuit, que le jour. Elle est connue dans son milieu pour être la meilleure tueuse de son sexe, mais parfois aimerait changer de vie. Quand elle ne tue pas pour le boulot (il faut savoir que la jeune femme ne s’est jamais réellement occupé d’exterminer une personne dite « innocente » ou un enfant. Son dernier contrat était la tête d’un ancien violeur récidiviste), elle se contente de découvrir cette petite ville qui est si belle la nuit. Elle adore faire de nouvelle rencontre et de goûter à de nouvelles expériences. Malgré qu’elle ne s’est pas encore fait d’ami, elle se sent bien. Loin de tout et surtout loin de sa famille… Celle-ci prenne Reagan pour une folle à cause d’un de ses talents caché. La demoiselle a la capacité de lire dans les pensées des humains. C’est un calvaire pour elle, car elle n’arrive pas encore bien à gérer cette faculté. Cela a commencé à ses 12 ans, quand sa mère est morte d’un cancer des poumons. A croire qu’elle lui a légué cette malédiction en souvenir. C’est pour cela qu’elle va beaucoup apprécier la compagnie des vampires (voir à la suite, suspens.) Elle n’est pas d’accord avec les soi-disant défenseurs de la lumière mais ne s’affichera pas comme une fan des vampires, pour autant. Elle les accepte, les considère comme des gens « normaux »… Ce n’est pas une groupie ! Mais une personne censée qui n’aura pas peur d’entamer une conversation avec l’un d’entre eux. D’ailleurs ils ont tellement de choses à nous apprendre, vous ne trouvez pas.. Ils ont une autre vision du monde et sont savants pour la plupart (il y en a des idiots comme chez les humains). Peut-être que cette attitude laïciste et du au fait qu’elle vie surtout la nuit et qu’elle côtoie la mort dans son travail. Elle ne vaut guère mieux qu’eux… eux tuent pour se nourrir mais elle tue pour l’argent.


      CONVICTIONS :

      Elle est « neutre ». Les vampires ont fait leur « coming out » et alors? Cela ne risque pas de l’empêcher de dormir ! Les gens qui se méfient de cette race sont idiots. Statistiquement, on a plus de chance de se faire tuer par un humain (accident de voiture, meurtre, braquage de banque,…) que par un vampire (enfin si on reste poli et qu’on connaît un minimum leur univers. A part qu’ils sont immortels et qu’ils ne peuvent pas s’exposer à la lumière du jour, elle ne sait rien d’eux. Pourtant, elle aimerait en savoir plus, mais n’a pas envie de passer pour une groupie gothique qui écoute du Marilyn Monson matin et soir. Elle est contre les défenseurs de la lumière. Reagan trouve qu’ils sont dangereux dans le sens, qu’ils aiment « menacer » les vampires et revendiquent leurs «exterminations ». Cela risquerait-il pas de les mettre réellement en colère, à force ? Peut-être que lassent de cette situation, ils se rebelleront une bonne fois pour toute contre les humains ? Ces questions peuvent paraître un peu tordu, mais cette demoiselle à l’art de se compliquer la vie et de se poser des questions idiotes. Alala les femmes !

      SIGNES PARTICULIERS :


    # Elle a un tatouage dans le bas du dos, un signe tribal.
    # Elle parle anglais couramment mais a un adorable accent français.
    # Elle sait se battre comme un homme. Il ne faut mieux pas vouloir l’attaquer en pleine rue, à moins d’être un vampire bien entendu. Reagan n’est pas une sur-humaine.
    # La demoiselle n’aime pas parler de sa famille car celle-ci la rejeté à cause de sa particularité.
    # Reagan est télépathe mais qu’avec les humains. Elle peut entendre quelques pensées de certaines créatures (cela reste des murmures incompréhensibles) mais avec les vampires c’est le calme plat.
    # Officiellement elle est serveuse dans un bar, officieusement elle est tueuse à gage mais désire changer ce type de vie. Elle en a marre de provoquer la mort.
    # Son groupe de musique préféré est Rammstein.
    # Elle est toujours très bien habillé et très féminine… mais ce n’est pas pour autant qu’elle a peur de marcher dans la boue.
    # C’est une femme qui se donne toute entière quand elle aime.
    # Elle adore prendre des bains le soir et des douches le matin.
    # Depuis toute petite, elle adore les pâtes…



Dernière édition par Reagan Cooper le Jeu 17 Déc - 16:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 13:54

    BREAKDOWN & CONFESSION

      ANECDOTE :









    Si, par les mots qui suivent, s’ouvrait Entretien avec un vampires, et si j’avais la belle voix à l’accent so british de Cate Blanchett, je pourrais vous planter le décor en y mettant tout le suspense voulu. Et vous brûleriez d’envie de connaître la suite. Je m’appelle Reagan Hervaux, petite française de mes origines. J’ai un faible pour les vampires… et il faut croire que ce n’est pas ce qui manque.

    Cette nuit là je n’avais que 19 ans. Je travaillais dans un petit bar branché de Paris sur l’allée des champs Elysées. A mon plus grand soulagement, il n’y avait presque personne ce soir là. Les rues étaient calmes et les clients pas trop saoulant. Je menais une vie normale, enfin presque puisque j’ai un léger handicap. Il est difficile d’avoir une vie normale lorsque l’on peut lire dans les pensées de ses interlocuteurs comme dans un livre ouvert.

    Dans ce temps là, j’envisageais de passer le concours de gardien de la paix pour entrer dans la gendarmerie. Mais le destin en a voulu autrement, enfin ça c’est une autre histoire. Alors que j’essayais de faire le ménage entre les pensées des autres et des miennes… je fus alerté par l’arrivée d’un inconnu. C’est la première fois que les pensées d’un nouveau client ne jaillissaient pas dans la tête… même en me concentrant. J’ai pris mon bloc-notes et je suis allée vers ce client si… « bizarre » en remettant curieusement ma tenue de serveuse en place. Pourquoi voulais-je paraître à mon avantage ? Honnêtement je ne sais pas. Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire comme une idiote. C’est qu’après que l’on m’a expliqué, que c’était « l’effet vampire ».
    Quant à lui, il était perdu dans ses pensées, ce qui m’a laissé un bon moment pour l’observer de haut en bas. Il faisait environ 1 mètre quatre vingt dix, inutile de vous dire que j’avais l’air d’une enfant avec mon 1 mètre soixante huit… il avait des cheveux blonds, un peu décoiffés par le vent mais cela lui donnait un charme. Sa peau était très pâle, plus pâle que la normale mais je n’y fis guère attention. Après tout nous étions en plein Hiver.
    Cet homme avait une démarche sensuelle et un sourire en coin craquant. Inutile d’ajouter qu’il ne me laissait pas de marbre et que c’est bien la première fois qu’un homme me faisait ce genre d’effet.
    Quand je me suis enfin avancé à sa table, il a levé son regard ténébreux vers moi. Un regard qui donnerait envie de se damner, juste pour une nuit passée dans ses bras.

    Je ne pu m’empêcher de racler la gorge afin de reprendre une certaine contenance. Il fallait que je me reprenne et ne pas encore passer pour une blondasse écervelée:

    - Bonsoir, que désirez-vous commander ?

    - Un whisky pur sans glaçons s’il vous plaît.

    Dit-il d’une voix suave et sûre de lui… en se gênant pas pour détailler ma silhouette. J’avais l’impression qu’il pouvait voir à travers mes vêtements et comme une bécasse j’ai rougi avant de retourner vers le bar.
    Sans regarder derrière moi, je savais que ce client me regardait et observait chacun de mes mouvements. J’avais l’impression d’être un agneau qui allait se faire dévorer par le grand méchant loup. En attendant, la commande de cet homme original, je ne pu m’empêcher d’essayer de lire dans ses pensées… mais je n’avais que le silence pour toute réponse. Pourtant mon don, enfin si je peux appeler ça un don, fonctionnait avec les autres clients. Mais il n’y avait rien d’intéressent, c’était plutôt même barbant.

    Le whisky enfin servi, je retourna vers Monsieur énigmatique. Celui-ci se contenta de hocher la tête pour tout remerciement. Notre bref « entretien » était terminé… il était déjà 2 heures du matin et j’avais fini mon service.
    C’est un peu à regret que j’alla mettre mes propres affaires. J’étais dans l’espoir de recroiser une dernière fois son regard avant de franchir la porte, mais en vain, il était déjà parti.
    C’est seule avec mon pauvre mentaux bon marché que je longea les rues de Paris pour attraper le prochain bus. Je n’avais pas encore de voiture et ce n’est pas mes parents qui allaient pouvoir m’en payer une. Ce n’est pas par manque d’argent mais tout simplement parce qu’ils me détestent et qu’ils n’attendent qu’une chose : me voir partir de la maison.
    Arrivée au croisement d’une rue, un homme pas très sympathique armé d’un couteau m’accosta violemment.

    - Bonsoir ma jolie !

    Dit-elle en souriant de ses dents jaunes. Ce n’était pas très glorieux de sa part, de s’en prendre à une jeune fille mais je tremblais tellement de peur que je n’eu pas la force de lui faire cette remarque.
    J’essayais de lui fausser compagnie mais il m’attrapa avec sa grosse main sale.

    - La demoiselle ne veut pas jouer ? Passe ton sac princesse et après peut-être que l’on pourra s’amuser, toi et moi ?!

    Les intentions de l’inconnu était très clair. J’étais dans de mauvais draps et à ce temps là je ne savais pas me défendre. Aujourd’hui, si une personne tentait de m’agresser, cela serait à ses risques et périls.
    Il m’enlaça la taille en rigolant comme un idiot et lécha ma joue.

    - Aidez-moi !!

    Hurlais-je comme une folle. Je croyais vraiment que je n’allais pas m’en sortir indemne jusqu’au moment où mon agresseur tomba lourdement au sol, inanimé. Je n’avais pas eu le temps de voir la scène et ne comprenais pas ce qui s’était passé. Dans tous les cas, j’étais face à l’homme du bar.

    - Vous allez bien ?

    Me demanda-t-il d’une voix rauque et en me souriant.

    - Oui, je crois… merci

    Répondis je, encore un peu tremblante. Quant à l’homme il ne perdait rien de son assurance naturelle. Il me proposa de me raccompagner chez moi et j’accepta sans réfléchir.
    Dans sa voiture, une superbe voiture de sport en passant, nous avons parlé de tout et de rien.

    - Comment vous appelez-vous ?


    Me demanda-t-il d’une voix rauque et en me souriant.

    - Oui, je crois… merci

    Répondis je, encore un peu tremblante. Quant à l’homme il ne perdait rien de son assurance naturelle. Il me proposa de me raccompagner chez moi et j’accepta sans réfléchir.
    Dans sa voiture, une superbe voiture de sport en passant, nous avons parlé de tout et de rien.

    - Comment vous appelez-vous ?

    Je le regarda droit dans les yeux avant de lui répondre. Il me faisait toujours autant d’effet que tout à l’heure et je crois que c’était réciproque.

    - Reagan et vous ?

    Il se contenta de répondre

    - Votre sauveur.

    Il était décidé à garder le mystère… croyant que j’allais le revoir, je n’ai pas insisté et je l’ai donc surnommé « superman ». Cela faisait du bien de discuter avec une personne qui n’envahissait pas votre esprit.

    En une seule soirée, cet homme m’a attiré, m’a sauvé la vie et surtout il m’a fait rire. C’était bien la première fois que je me sentais à l’aise avec quelque un, même si ce quelque un n’est qu’un inconnu.
    Il me déposa devant chez moi… La politesse voulait que je l’invite à entrer pour boire un verre. Bon j’avoue, ce ne fut par politesse mais parce que j’en avais envie. De plus, mes parents étaient absents ce soir. Ils étaient en week-end à la montagne.
    Il entra donc dans mon humble demeure. La maison était un peu vieillotte, mais je ne vis aucune critique dans son regard.
    Nous continuâmes à parler de tout et de rien. Plus la conversation avancée, plus il se rapprochait de moi…
    Mon cœur battait à 100 à l’heure, plus de peur je vous rassure. Et ce qui devait arriver arriva.
    Je passe les détails mais globalement, je me laissa toucher par un homme dont je ne connaissais rien. D’ailleurs c’est la première fois qu’une homme me faisait l’amour. Bon n’allez pas en déduire que j’étais un laideron ! Avec mes 19 ans, mes cheveux blonds et mes yeux bleus, mes jambes longues, ma taille fine et ma poitrine généreuse, je n’avais pas le droit de me plaindre !
    C’est juste que je n’avais jamais laissé aucun homme me toucher auparavant à cause de leurs pensées qui se limitaient à « Putin, elle est bonne cette salope » « je vais te faire crier de plaisir ce soir » « hum j’espère que tu suces »… pas très excitant !
    Cet échange fut bizarre… mais je ne fus en aucun cas choqué… d’ailleurs je pouvais constater que cela étonné mon partenaire. Ce soir là, nous avons échangé notre sang. Je faisais des choses que je n’aurai jamais pensé… et lorsque je vis les canines de mon beau blond, j’émis un simple « oh ». J’avais toujours eu un esprit large et ouvert et avait toujours pensé que les humains n’étaient pas les seuls êtres sur cette maudite planète… mais surtout le charme qui émanait de ce vampire (car je peux maintenant affirmé que s’en était un) me consumait de l’intérieur comme une drogue.
    Le lendemain matin, il n’était plus là… mais je sais que j’avais passé toute la nuit dans ses bras et qu’il ne s’était échappé qu’au petit matin.

    Depuis cette fameuse nuit je ne l’ai plus revu. J’espère secrètement recroiser un jour son chemin. Maintenant je suis une femme qui sait contrôler ses émotions mais je n’ai jamais oublié les désirs de la jeune fille de 19 ans.


Dernière édition par Reagan Hervaux le Dim 20 Déc - 19:10, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sally Driscoll
CORRUPTADMINkill with me tonight
avatar

Messages : 1419
Age : 28
Pseudo : corpseheart.
Crédits : imagine-pendragons.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 14:00

Bienvenue cheers
Quel avatar faut-il réserver ?

_________________


    And I’ve seen it in the flights of birds, I’ve seen it in you. The entrails of the animals, the blood running through. But in order to get to the heart, I think sometimes you'll have to cut through. But you can't...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kale Buxton

avatar

Messages : 921
Age : 30
Pseudo : sissi.
Crédits : myself & tumblr.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 14:03

J'aime le prénom I love you
Bienvenue et merci de ton inscription

_________________

Long gone and fallen down but I'm loving how it tastes. I look around for desire, love run away.
You're nobody 'til somebody loves you. It's hard times when nobody wants you. Don't you stop me, I will get what's coming to me. I am ready, baby, I will be somebody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 14:17

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 14:22

Merci pour votre accueil
C'est l'excentrique sasha pivarova
Revenir en haut Aller en bas
Sally Driscoll
CORRUPTADMINkill with me tonight
avatar

Messages : 1419
Age : 28
Pseudo : corpseheart.
Crédits : imagine-pendragons.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 14:54

Je réserve la demoiselle, donc Smile
Par contre, on a déjà une inscrite avec le nom de famille Cooper, je ne sais pas si c'est intentionnel ou non (sachant qu'elle a fait une demande de rôle pour une soeur, sait-on jamais...) mais si ça ne l'est pas, voir si ça dérange l'autre membre, histoire qu'il n'y ait pas de confusion Wink

_________________


    And I’ve seen it in the flights of birds, I’ve seen it in you. The entrails of the animals, the blood running through. But in order to get to the heart, I think sometimes you'll have to cut through. But you can't...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nellie Sundberg
WTF | Give me something that's real, give me half of your bitterest pill
avatar

Messages : 658
Age : 29
Pseudo : Nana!
Crédits : Geronimo Thrill et library_of_sex.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to: lieu d'habitation
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mer 16 Déc - 22:19

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Jeu 17 Déc - 0:01

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Jeu 17 Déc - 16:34

Simon LeMoyne a écrit:
Je réserve la demoiselle, donc Smile
Par contre, on a déjà une inscrite avec le nom de famille Cooper, je ne sais pas si c'est intentionnel ou non (sachant qu'elle a fait une demande de rôle pour une soeur, sait-on jamais...) mais si ça ne l'est pas, voir si ça dérange l'autre membre, histoire qu'il n'y ait pas de confusion Wink

Non ce n'est pas du tout fait exprès. Je n'avais pas fait attention, je suis désolée ^^. Pour éviter tout dérangement, je vais changer mon nom de famille.


Merci Nellie & Kathleen
Revenir en haut Aller en bas
Sally Driscoll
CORRUPTADMINkill with me tonight
avatar

Messages : 1419
Age : 28
Pseudo : corpseheart.
Crédits : imagine-pendragons.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Jeu 17 Déc - 16:37

D'accord, je change en HERVAUX alors ? Smile

_________________


    And I’ve seen it in the flights of birds, I’ve seen it in you. The entrails of the animals, the blood running through. But in order to get to the heart, I think sometimes you'll have to cut through. But you can't...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Jeu 17 Déc - 16:37

Oui, merci
Revenir en haut Aller en bas
Sally Driscoll
CORRUPTADMINkill with me tonight
avatar

Messages : 1419
Age : 28
Pseudo : corpseheart.
Crédits : imagine-pendragons.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Jeu 17 Déc - 16:38

Voilà qui est fait

_________________


    And I’ve seen it in the flights of birds, I’ve seen it in you. The entrails of the animals, the blood running through. But in order to get to the heart, I think sometimes you'll have to cut through. But you can't...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Dim 20 Déc - 19:12

Je crois que tout est ok. S'il y a des fautes, n'hésitez pas à me le dire. Etant j'ai mon copain, je ne pouvais pas utiliser les bienfaits de Works.
Revenir en haut Aller en bas
Sally Driscoll
CORRUPTADMINkill with me tonight
avatar

Messages : 1419
Age : 28
Pseudo : corpseheart.
Crédits : imagine-pendragons.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Dim 20 Déc - 19:37

Mis à part une petite coquille dans l'anecdote (il y a une répétition dans les dialogue juste après l'agression ^^), elle me convient
Par contre tu dis qu'elle peut lire dans les pensées, si tel est le cas, c'est une Dotée et il faut reprendre ta fiche avec le modèle adéquat

_________________


    And I’ve seen it in the flights of birds, I’ve seen it in you. The entrails of the animals, the blood running through. But in order to get to the heart, I think sometimes you'll have to cut through. But you can't...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Jeu 31 Déc - 13:52

Il faut juste que je rajoute la partie "pouvoirs".
Désolée du retard mais j'avais des problèmes de connexion. Je vais rectifier au plus vite.
Par contre j'aimerai changer sasha pivavorova pour Anne marie van dijk.

Wink je sais je suis chiante
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Sellas

avatar

Messages : 854
Age : 30
Pseudo : Butter
Crédits : myself ; tumblr

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Jeu 31 Déc - 21:10

Je file te changer ça Wink

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Sheriff
YOU BEG, I BREAK »

avatar

Messages : 71

MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   Mar 12 Jan - 19:59

Toujours pas rectifié, cela veut dire que tu abandonnes finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile   

Revenir en haut Aller en bas
 
REAGAN HERVAUX - Agile mais fragile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remix Oui mais non
» Classements de "Oui mais... non"
» Votre avis sur "Oui... mais Non"
» Non mais qu''est ce que c''est que ce bordel !!?
» Peu cher mais cassé, ebay zut alors!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Until Dark :: HORS JEU :: Corbeille-
Sauter vers: