AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Mer 27 Oct - 13:40

Luan Emilio NERUDA
feat. Chace Crawford

« I'm a barbie girl in a barbie wolrd. »






      DATE DE NAISSANCE : 20 Février 1979
      AGE : Il aurait du avoir 31 ans, mais du fait de son statut de lycanthrope il en a 26.
      LIEU DE NAISSANCE : Washington D.C
      GROUPE SANGUIN : AB +
      STATUT SOCIAL : Célibataire


    NOTHING & EVERYTHING

      OCCUPATIONS DIURNES ET NOCTURNES : Que dire de la vie si passionnante du petit Emilio ? *ironique* Ce dernier aime la simplicité et n'a pas vraiment d'amis. Pour tout dire, ses amis se comptent sur les doigts d'une main d'un manchot. Ca fait pas vraiment beaucoup hein. Mais bon, malgré ce petit handicap, il faut quand même s'occuper. Em', lui, il a choisi de passer la plus grande partie de son temps à la bibliothèque. Déjà pour son côté chaleureux, et pour la culture qu'elle y renferme. Tous ses livres ... Comment ne pas en devenir fanatique ? Non non. Bien sûr qu'il fait autre chose. Quand même ! Il manquerait plus qu'il devienne un ermite. Il deux petits jobs, il travaille à temps partiel en tant que mannequin et danseur au Feverish Syndrome. Mais c'est qu'il a bon goût pour tous ce qui touche à la mode ou au design le p'tit Loulou. Il ne sait pas vraiment ce qu'il veut faire plus tard, et comme il ne voit pas plus loin que le bout de son nez, il ne se pose pas trop de questions et préfère vivre au jour le jour, ou à la nuit la nuit, ca dépend du point de vue. Sinon, Em' passe sa journée à errer dans la rue, sans but précis, le casque branché à l'iPod sur les oreilles. Ou bien encore à jouer pendant des heures au violon. Et ouais. Le p'tit mec il est violoniste et il adore ca.
      La nuit ? Bah comme tout être humain normalement constitué, il dort. Non, je plaisante. Il mange. Et cela, ce n'est pas une plaisanterie. Il part chasser aux alentours de Saint Bel, il part chasser des Hommes. Il est vrai que de son caractère "angélique", Emilio répugne tuer, mais il répugne encore plus ce sentir faible, et le sang humain nourrit plus que le sang animal. Malgré qu'il soit un serial killer à cause de sa nature, il n'oublie jamais une prière pour le petit être qu'il vient de tuer. Puis après tout, c'est pas comme s'il péchait, il tue pour sa survie. Et puis non, il n'est pas croyant. Lorsqu'il est vraiment affamé, une bonne chasse peut durer toute la nuit, mais il arrive aussi des fois qu'il ne parte pas chasser, dans ce cas, il part ou se balader dans la forêt, ou il regarde la télévision passivement. Quand je vous disais que Emilio avait une vie tout à fait excitante.

      REGIME ALIMENTAIRE : Emilio se nourrit essentiellement de sang humain, qu'il chasse la nuit lorsqu'il a une petite faim. C'est vrai que les gens qui le connaissent, même ne serait-ce que de vue, diraient que Em' ne ferait pas de mal à une mouche. Et cela aurait été la stricte vérité si ce n'était pas un lycanthrope. D'un côté, de sa nature humaine timide, il déteste devoir tuer des Hommes. Et de l'autre, sa partie loulou prend un certain malin plaisir à assassiner des personnes et à s'abreuver de leur sang bien goûteux. De plus, à cause de ses maladies passées, Emilio ne veut plus se sentir aussi faible qu'avant et le sang humain nourrit plus que le sang animal. Puis, il ne peut nier que l'adrénaline qu'il ressent, les frissons d'excitations qui le parcourent tout le long du corps lorsqu'il fait quelque chose d'interdit ou de risquer ne lui plaisent pas. De ce qui est du sang des vampires, Em' en a goûté une fois et il a détesté ca. Ca a un goût si amer ... Un peu comme la bière quoi. Mais quelle force cela donne ! Impressionnant hein. WAOUH ! Du coup, il a décidé d'en boire que si cela est vraiment nécessaire, si il a besoin de se battre ou quelque chose de ce genre. Bon, déjà faudra qu'il arrive à tuer un ou plusieurs vampires, ce qui ne sera pas sans difficulté vu qu'il n'est pas très très combattant ...

      CONVICTIONS : Emilio est neutre. Neutre neutre neutre. Il n'est ni du côté de l'Obscur de l'Ombre, ni des Défenseurs de la Lumière. Bon, bien sûr il s'est renseigné et est au courant de ce qui se passe. Mais lui, tout ce qu'il veut, c'est avoir une vie la plus simple possible. Enfin la plus simple possible bien qu'étant lycanthrope. Il a aussi ses propres opinions sur cette guerre, mais il les garde pour lui. De plus, on ne peut même pas dire qu'il participe éperdument à la bataille loups-garous vs vampires. Il n'en veut pas particulièrement aux vampires, bien qu'il s'abstiendra d'en croiser un à l'angle d'une rue, et ne partage pas la vie générale des autres loulous. Ouais. On pourrait dire que d'un certain sens Emilio est un ermite.

      SIGNES PARTICULIERS : en vrac
      • Ses surnoms sont : loulou, pour un jeu de mots entre loups-garou et Luan (qui se prononce 'louanne") & Woody Woodpecker.
      • Pour un lycanthrope, il est particulièrement solitaire et paradoxalement a peur de la solitude
      • Il a toujours refoulé sa nature de loup-garou, ce qui fait qu'elle est devenue incontrôlable
      • Très lunatique (certains disent même double personnalité) à cause du dire précédent. En général il est doux comme un agneau mais peut devenir très violent sans prévenir
      • Il est fils de marine, et possède lui même quelques caractéristiques militaires
      • Il a fait objet d'enquête au NCIS de Washington D.C
      • Il a eu une copine au collège/lycée, mais qui s'est suicidée. Depuis il n'en a plus eu
      • Malgré le fait qu'il fasse craquer les filles
      • Il est avide de toujours apprendre plus
      • Il aime le luxe
      • Il ne fume pas de cigarette, mais du shit
      • Il est insomniaque en plus de fait qu'il soit un lycan
      • Malgré le fait qu'il n'est jamais froid du à sa température très élevée, il ne supporte pas l'hiver parce que c'est "froid"
      • En fait il a du mal avec tout ce qui est "froid"
      • Il aime la chaleur
      • Quand il était petit il souffrait de multiples maladies le rendant très vulnérable à n'importe quoi
      • Il était aussi atteint de dyspraxie, mais depuis qu'il a été mordu, il est devenu particulièrement adroit
      • Il est extrêmement timide, voire réservé
      • Il joue du violon depuis qu'il a trois ans et demi
      • Il peut passer des heures à choisir comment s'habiller
      • Il a une garde robe pire que celle d'une fille, il est très très très rare de le voir porter deux fois la même chose
      • À cause de ca, les gens peuvent croire qu'il est gay
      • Parfois il est obligé de porter des lunettes
      • Il est fan de boucles de ceintures et en a de multiples, rares et variés
      • Il aime faire du shopping ou/et donner des conseils de mode aux autres, notamment les filles, quand ils veulent en faire
      • Déjà quand il était humain, ses yeux étaient la première chose qu'on remarquait chez lui
      • Il est très observateur
      • Son cerveau est toujours en effervescence, même quand il dort
      • Justicier, il aide ceux qui en ont besoin
      • N'hésitant pas à, parfois, se lancer dans une bagarre
      • Il étonne les gens avec sa rapidité, et surtout sa force dont on le soupçonnerait pas
      • Il a toujours des bouteilles de Kronenbourg dans son frigo
      • Il peut ne rien faire pendant des heures sans jamais s'ennuyer
      • Il aime s'ennuyer
      • Il est difficilement abordable mais en général les gens l'apprécient
      • C'est un garçon sensible, boudeur mais pas susceptible
      • Un artiste depuis toujours
      • Il lui arrive d'écrire des fictions, souvent même
      • Il adore la musique et la danse
      • C'est vrai qu'il est très timide, donc ca surprend quand on sait qu'il est mannequin et danseur dans une boîte, mais c'est un moyen pour lui de s'exprimer
      • Il est simple et voudrait mener une vie simple
      • Il est toujours de bonne humeur



Citation :
PSEUDO : Bergamote
ÂGE : 15 ans
OU J'AI CONNU LE FORUM : Par partenariat avec Bazzart je crois bien scratch
POURQUOI JE ME SUIS INSCRIT : Et pourquoi pas ?


Dernière édition par L. Emilio Neruda le Mar 2 Nov - 22:00, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Mer 27 Oct - 13:47

      La conscience d’un cœur. Un cœur d’un fou.


    Luan courait à perdre haleine, son sang maudit affluait dans ses veines à une vitesse folle, proportionnelle à ses battements de cœur. Du moins, s’il avait encore un cœur. Après ce qui venait de se passer, il ne pouvait qu’en douter.
    Il était bien à 15 kilomètres de la ville, à présent. Mais ce n’était toujours pas suffisant. Il voulait partir loin, le plus loin possible « d’ici », le plus loin possible de la vérité comme si la vérité pouvait se transformer en mensonge. Malheureusement, c’était un fait. Ses parents étaient morts. Il les avait tués …

    Ne pouvant plus ignorer son point de côté qui devenait de plus en plus douloureux, le jeune homme continua d’avancer du rythme le plus soutenu qu’il pouvait, voulant à tout prix s’éloigner de cet endroit maudit. Il avança jusqu’à un point d’eau qu’il avait entendu au loin. Luan était si fatigué et si abattu qu’il ne se rendit pas compte qu’il avait parcouru des kilomètres avant d’atteindre la rivière qui coulait paisiblement qu’il avait « flairé », il ne se rendit pas compte que son ouïe n’était « pas normal ».
    Arrivé, il se laisse tomber à genoux, laissant sa soif exploser et s’abreuvant comme un animal. Sa soif satisfaite, il s’accorda un moment de répit et contempla le reflet de l’eau. Le ciel était dégagé, et on pouvait voir très clairement la lune. Non, ce n’était pas la pleine lune. Cette dernière était passée depuis six jours, et il ne pouvait s’empêcher de la maudire, à tort ou à raison. Mais la lune tait au second plan. Au premier il y avait … lui. Ou du moins ce qu’il en restait. Du haut de ses neuf ans, Luan n’avait plus rien d’un enfant et il n’était vraiment pas agréable à voir. Son teint d’habitude colorée rose de joie de vivre était livide, on pouvait se demander s’il lui restait un souffle de vie. Son visage était parsemée de griffures, si ce n’était pas des griffures à lui tout seul. Ses cheveux étaient sales, gras de sueur, en bataille et cachant ses yeux et ses immenses cernes. Des yeux bien étranges. Depuis tout bébé Luan les avait bleus émeraudes, mais cela faisait un mois et six jours, très précisément, qu’ils étaient devenus marrons orangés, infiniment persans. Un mois et six jours … Un événement tragique et pour le moins étrange qui marquera ensuite un enchaînement de tragédie …

      Flash Back


    « Papa !! J’ai vu des champignons là-bas ! » Un mois et six jours avant … Les Neruda menaient encore une vie tout à fait normale, et c’était une nuit d‘octobre tout à fait normale. La lune était pleine, il y avait, certes, quelques nuages mais ca n’obstruait en rien l’éclat de la lune pour une bonne vision nocturne.
    La famille Neruda ne roulait pas sur l’or, mais ca ne les empêchait pas d’être simple et heureux. Michael Neruda, le père, était lieutenant marine et partait souvent loin de sa femme et son enfant à la guerre. Mais c’était un père aimant qui pensait d’abord au bonheur de sa famille avant le sien. C’était aussi quelqu’un de très droit qui avait appris à son fils la politesse et la civilité. D’ailleurs, si Emilio a des gestes, des dires ou bien même des réactions « militaires », il les doits de son père, mais il ne va pas s’en plaindre, au contraire …
    Luan paraît donc d’un pas légèrement dansant vers son trésor alimentaire. Et alors qu’il commençait à les cueillir précautionneusement, après avoir vérifié qu’ils n’étaient pas vénéneux …
    * Tiens, j’ai entendu un bruit. Des craquements de feuilles mortes je crois bien * Alors il releva la tête et scruta d’un œil observateur les environs. Mais il ne vit rien, alors, distraitement, il revint à ses occupations initiales. Mais or qu’il entamait la chanson du Roi Lion « Je voudrais déjà être roi » en sifflotant, il entendit clairement un craquement de branches mortes au contact d'une lourde chaussure. Le cœur battant à cent à l'heure, il sauta sur ses jambes tel un petit lapin et tourna brusquement sur lui même pour inspecter les alentours. La respiration saccadée, il articula du mieux qu'il pu : « Papa ? C'est toi ? Maman ? » Répondu que par le silence, Luan commença à vraiment paniquer. Du haut de ses neufs ans, que pouvait-il bien faire seul contre un bandit en pleine forêt la nuit ? Rien. Et malheureusement, c'était pire qu'un bandit ...
    Paralysé par la peur, Luan parvenait à peine à se maintenir sur ses jambes, et quand il entendit un ricanement derrière un arbre en face de lui, se fut de trop. Des larmes ruisselèrent en cascade sur son beau visage d'enfant, et sans bruit. Des yeux oranges apparurent là où il y eut le rire.
    * Des yeux de démons. * pensa immédiatement Luan. Il est vrai qu'on avait l'impression qu'ils sortaient tout droit de l'Enfer, et qu'ils le représentaient. Ses yeux s'avança vers le jeune enfant, sortant de l'ombre et dévoila une bête affreuse. De forme d'un loup, elle était beaucoup plus grande, imposante et effrayante. Déjà que se retrouver face à face avec un loup dans une forêt en pleine nuit ca n'est jamais très agréable, là, ce n'était en rien comparable. Devinant un sourire sarcastique sur les lèvres du monstre, celle-ci se jeta sur l'enfant.

    (...)

    Les parents Neruda, à la cueillette aux champignons. Quoi de plus reposant et agréable ? Rien, ou presque. Mise à part le fait qu'ils entendirent un cri tonitruant vers l'Est. Un cri de douleur et de peur. Un cri qu'ils auraient reconnu entre mille. C'était leur fils, Luan, qui avait hurlé comme ca. Laissant tomber le panier plein d'alléchants champignons, ils accoururent du plus vite qu'ils pouvaient à l'endroit où se trouvait leur enfant. Il gisait là, à terre au côté de son panier bien garni, inconscient une morsure toute fraîche sur l'avant bras gauche. Ne réfléchissant même, ayant trop peur pour la vie de leur enfant, ils le portèrent jusqu'à la voiture pour l'emmener à l'hôpital



    Un mois plus tard


    Luan jouait tranquillement dans la cave de son père où il construisait un voilier (cf. NCIS : Enquêtes spéciales) alors que le soleil se couchait lentement mais sûrement laissant place à la pleine lune. Voilà déjà un mois que ce drame s'était passé, et les Neruda avaient repris leur vie normale. Après l'événement, Luan avait été emmené à l'hôpital, dans lequel il avait repris conscience trois jours après. Depuis, rien n'avait changé, ou presque. Il avait toujours la marque de la morsure sur le bras, encore très vive, ses parents étaient forcément très inquiets pour lui, il avait un goût très prononcé pour la viande rouge et très saignante voire crue, lui qui souffrait de dyspraxie était devenu tout d'un coup très adroit et alors qu'il avait une santé très faible, il était devenu subitement très « fort ». Mais bon, ce n'était que des petits plus. Et cela ne perturbait pas trop Luan du haut de ses neuf ans.


    e.c


Dernière édition par L. Emilio Neruda le Mar 2 Nov - 22:02, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Mer 27 Oct - 16:01

    Bienvenue, le grand méchant loup.

    Chace... en lycan... il nous faut un lien, obligé. Tu n'as pas le droit de refuser.

    Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Mer 27 Oct - 16:05

BIENVENUE!!!

Bon courage pour la fiche et surtout très bon jeu PS: Attention les filles sont toutes folles des beaux mâles sur ce forum, je le sais car j'en fais partit

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Mer 27 Oct - 16:26

    Merci
    Mais t'inquiète pas Lùd' ! Je n'avais pas l'intention de refuser, surtout avec une aussi belle jeune fille Cool
    Ahah, des jolies jeunes filles folles de beaux mâles, le forum me plait de plus en plus ! Et oui, Dorian, tu es beau, tu es même magnifiquement beau. Ahlala, Ian La célébrité que je voulais prendre au départ comme avatar. Malheureusement déjà plus célibataire T'inquiète pas, c'est sans rancune Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Mer 27 Oct - 18:19

Si ton perso fait des avances au mien, je ne suis pas certaine qu'il accepte (sauf peut-etre avec 20 filles MDR)
Maaah sans rancune, et puis on pourra se faire un lien, tu est en train de vouloir t'accaparer ma prochaine victime, oui oui la brunette qui te trouve sexy (et moi aussi MOUAHAHA)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Jeu 28 Oct - 11:06

    Zut ! Moi qui comptais te faire des avances !!
    Non, mais je vois très mal Emilio homosexuel, ou bien juste bi'. Nan nan nan, il est hétéro à 100% Ce qui est dommage parce que c'est si mignon les gays
    Enfin bref. Bah oui ! Obligé qu'on est un lien tous les deux
    En attendant, je me remets à ma fiche !! (Qu'est ce que je déteste les presas' )
Revenir en haut Aller en bas
Sally Driscoll
CORRUPTADMINkill with me tonight
avatar

Messages : 1419
Age : 28
Pseudo : corpseheart.
Crédits : imagine-pendragons.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Jeu 28 Oct - 13:38

Bienvenue cheers Je réserve Chace (fausse joie en voyant ta signature, j'ai cru que j'allais réserver Andrew Laughing )
Merci de ton inscription

_________________


    And I’ve seen it in the flights of birds, I’ve seen it in you. The entrails of the animals, the blood running through. But in order to get to the heart, I think sometimes you'll have to cut through. But you can't...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Jeu 28 Oct - 14:37

    Hello Simon
    Bah déjà je t'en prie Very Happy
    Puis oui ... J'ai longuement hésité entre Chace et Andrew quand j'ai vu que Ian était déjà pris. Finalement j'ai fait la plouf et c'est tombé sur Chace xD Donc je mettrai Andrew en PV tongue (ou pas ...)
    Par contre pour la signature, j'arrivais pas vraiment à savoir qui c'était et comme je l'a trouvé trop belle, je l'ai mise en espérant que ca soit Chace (parce que je trouve qu'il lui ressemble d'ssus), et apparemment non silent Pas grave je m'arrangerai, je bidouillerai un truc Laughing *en mode gros cafouillage*


Dernière édition par L. Emilio Neruda le Lun 1 Nov - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Sellas

avatar

Messages : 854
Age : 29
Pseudo : Butter
Crédits : myself ; tumblr

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Sam 30 Oct - 21:31

Bienvenue

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   Lun 1 Nov - 13:09

    Yeeeeah ! Marchi bien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luan Emilio Neruda | The dead life &&' dance with me (e.c)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Until Dark :: HORS JEU :: Corbeille-
Sauter vers: