AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hunter → cause i'm standing in the eye of the storm.

Aller en bas 
AuteurMessage
Hunter Driscoll

avatar

Messages : 101
Age : 30
Pseudo : sissi.
Crédits : tumblr.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: hunter → cause i'm standing in the eye of the storm.   Sam 3 Nov - 10:42




HUNTER DRISCOLL
feat. Sam Claflin





      DATE DE NAISSANCE : Le 10 août 1987, une journée caniculaire dont tous se souviennent. Soit dix mois après sa sœur aînée, sa mère étant aussitôt retombée enceinte. C'est pour cette raison que beaucoup les prenaient pour des faux-jumeaux.
      AGE : Le jeune homme a fêté ses vingt-cinq ans l'été dernier.
      LIEU DE NAISSANCE : Au domicile de ses parents, ici même à Londres.
      STATUT SOCIAL : Libre comme l'air, enfin pas tout à fait.


    NOTHING & EVERYTHING

      OCCUPATIONS DIURNES ET NOCTURNES : L'école n'a jamais été le point fort des Driscoll. Tout comme sa sœur, il en a quitté les bancs très jeune, seize ans pour sa part. Autant dire qu'il est clairement allé beaucoup plus loin qu'elle. Oui mais pour quoi ? Cela ne lui a vraisemblablement pas servi à grand-chose. Prédestiné à se lancer dans une carrière sportive, ses résultats scolaires ont toujours été très faibles jusqu'à le devenir un peu trop, au point d'être plus tard rédhibitoires pour un avenir quelconque dans le domaine qu'il souhaitait. Avoir un mental d'acier et un corps d'athlète ne suffisait pas à faire oublier ses notes catastrophiques, ainsi la plupart des écoles ont rejeté sa candidature. Il ne s'agissait là que d'un vague inconvénient car Hunter n'avait pas vraiment dans l'idée d'effectuer un parcours qui le mènerait loin des siens. C'est donc avec un large sourire, comme à son habitude, qu'il a accueilli la nouvelle avant de quitter de lui-même son lycée avant même d'avoir l'occasion de passer son diplôme final. Les liens familiaux étant extrêmement importants chez eux, et comme dans n'importe quelle meute qui se respecte, le jeune garçon a commencé très tôt à donner un coup de main à son père qui le faisait travailler au noir dans son studio d'enregistrement. Aucune école au prix exorbitant, aucune formation, ni aucun autre apprentissage ne lui a enseigné l'art du métier d'ingénieur du son. Avec l'aide de son paternel et d'autres proches, il s'est sérieusement perfectionné et cette voie lui semblait destinée, du moins jusqu'à il y a encore deux ans, avant qu'il ne quitte Londres. Aujourd'hui il apprend doucement à reprendre contact avec les siens mais ne se sentant pas pleinement à l'aise depuis son retour, il préfère principalement rester seul et à rejeté toute offre professionnelle venant de la part de son père, alors que l'intention était bonne mais probablement encore amère. Néanmoins il n'est pas resté « à la rue » bien longtemps, il a très rapidement trouvé un appartement dans le secteur de sa famille et a dégoté un job dans un pub animé en tant que barman. Sa bonne frimousse et sa tchatche légendaire et aisée continuent encore et toujours de l'aider. Ce n'est pas un mauvais bougre contrairement à ce qui peut se dire sur son compte, à dire vrai il n'y a pas d'homme plus authentique que lui. Forme humaine ou forme animale, Hunter est fidèle à lui-même et reste ce personnage confiant un brin agaçant.
      CONVICTIONS : Sa vision de l'espèce vampirique est quelque peu erronée, sauf qu'il n'en a hélas pas conscience. Ses parents, sa sœur, ses amis, ses proches, et tous les autres membres de la meute lui ont répété à maintes reprises que les buveurs de sang n'étaient pas des êtres dignes de confiance et que pour le bien de tous, il fallait mieux rester éloignés d'eux. Ce discours, Hunter a eu l'opportunité de l'entendre des millions de fois, mais son entêtement et sa tête dure ont eu raison des efforts vains fournis par les siens. Adolescent, il partageait bien sûr l'avis général les concernant mais les années ont passé, son corps a changé, sa psychologie a évolué, le loup qu'il était autrefois n'était plus. Bien que consciente que les vampires ne peuvent ensorceler leur espèce, sa mère persiste encore à ce jour à croire que des exceptions existent et qu'il est impossible que son fils ait suivi cette blonde aux dents pointus de son propre gré. Cette solution aurait été bien plus plaisante pour le petit brun qui, alors, n'aurait pas eu à s'expliquer sur son comportement insouciant et complètement déplacé. Malheureusement pour lui, rien ne peut expliquer ou justifier ses mauvaises décisions, l'amour a parfois été mis discrètement sur la table mais jamais personne n'a pu être capable de le prendre au sérieux. Même si maintenant il n'est pas fier de ses agissements, il ne mentait pas lorsqu'il certifiait avoir des sentiments sincères pour Pansy. Mais même aujourd'hui la pilule demeure difficile à avaler. Cependant il tient à mettre au clair un détail, s'il a accordé sa confiance à l'une d'entre eux, cela ne veut absolument pas dire qu'il partage cet avis sur l'ensemble de ses pairs. Une étude au cas par cas est préférable.
      SIGNES PARTICULIERS : Très prononcée, sa fierté tient une grande place dans sa personnalité. Ce n'est pas toujours plaisant à entendre mais il est évident qu'il préfère parfois mentir plutôt que d'avouer une vérité dérangeante. ◘ Aussi, il adore avoir le dernier mot. Pour ce faire tous les moyens possibles et imaginables sont bons ; y compris écraser son interlocuteur en lâchant des vacheries aussi épaisses que lui. ◘ Après avoir passé deux longues années à New York, il a quelque peu perdu la main question volant à droite. ◘ Il a suivi une jeune vampire de « seulement » trente ans qui va bientôt entamer sa cinquième année en tant que buveuse de sang. Son côté novice – mais aussi par sentiment de solitude pénible – l'a poussé à jeter son dévolu sur une autre créature surnaturelle, hélas non issue de la même espèce. Pansy aime la nouveauté, l'aventure et son sens du risque est quasi-inexistant. Déjà de son vivant elle semblait avoir des goûts en hommes pour le moins exotiques. Elle comprend la haine viscérale qu'éprouve le clan Driscoll à son égard mais elle ne l'approuve pas pour autant. Les lycanthropes sont suffisamment égoïstes pour penser que le dégoût est seulement éprouvé de leur côté alors que la jeune vampire ressent cette même gêne qui lui picote les narines lorsqu'elle en croise. ◘ Les tourtereaux se sont récemment quittés et Hunter a aussitôt quitté la Big Apple sur un coup de tête. Loup possessif, il ne supportait plus les différentes odeurs qu'il sentait sur elle. Il en venait même à éprouver de la rage contre les humains de qui elle se nourrissait. ◘ Cette relation ne lui a rien apporté de bon. A cause d'elle, il est devenu accro au V mais de la plus mauvaise des façons. Son espèce n'a pas été conçue pour se repaître du sang de la sienne. Si au début, alors qu'il était encore à Londres, la dépendance était minime – bien que présente – elle s'est incroyablement développée par la suite. Sans cesse en colère, il est rapidement devenu dangereux et ingérable. Mais la belle Pansy l'aimait comme cela et semblait même apprécier de l'avoir à ce point à sa merci. ◘ C'est donc un peu déprimé et amorphe comme pourrait l'être un drogué en manque qu'il est revenu en Angleterre. Son sevrage n'est pas fini et le chemin jusqu'à la réussite semble semé d'embûches encore nombreuses. Malgré les apparences qu'il tente de sauver.


    BREAKDOWN & CONFESSION

      ANECDOTES :



If I could see beyond the here and now. If you could hear me calling you somehow. If I could know that love is reaching out to find you with me tonight, then hope could make these promises come true. Beyond what I could say, what love can do, with every moment leading me to you tonight.



Citation :
PSEUDO : Sissi
ÂGE : Bientôt un quart de siècle
OU J'AI CONNU LE FORUM : En thérapie avec Paul Arrow
POURQUOI JE ME SUIS INSCRIT : Parce que la folie des comptes ne cessera JAMAIS
CREDITS : Tumblr

_________________

Why do I do this to myself ?
I've been here before and I don't like it. I'm trying to find where I went wrong. 'Cause I never want to feel the way I do right now ever again, totally lost and all alone.


Dernière édition par Hunter Driscoll le Dim 25 Nov - 15:03, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Sellas

avatar

Messages : 854
Age : 29
Pseudo : Butter
Crédits : myself ; tumblr

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: hunter → cause i'm standing in the eye of the storm.   Sam 3 Nov - 12:20


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Driscoll
CORRUPTADMINkill with me tonight
avatar

Messages : 1419
Age : 28
Pseudo : corpseheart.
Crédits : imagine-pendragons.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: hunter → cause i'm standing in the eye of the storm.   Sam 3 Nov - 14:11

Mon bro'

_________________


    And I’ve seen it in the flights of birds, I’ve seen it in you. The entrails of the animals, the blood running through. But in order to get to the heart, I think sometimes you'll have to cut through. But you can't...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter Driscoll

avatar

Messages : 101
Age : 30
Pseudo : sissi.
Crédits : tumblr.

VOICES IN YOUR HEAD
my stairway goes to:
what feels good tonight:

MessageSujet: Re: hunter → cause i'm standing in the eye of the storm.   Sam 3 Nov - 16:12


Ma sista

_________________

Why do I do this to myself ?
I've been here before and I don't like it. I'm trying to find where I went wrong. 'Cause I never want to feel the way I do right now ever again, totally lost and all alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hunter → cause i'm standing in the eye of the storm.   

Revenir en haut Aller en bas
 
hunter → cause i'm standing in the eye of the storm.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ron Wood : Slide On Live - Plugged In And Standing (1993)
» 12 mai : City Hunter + Sheetah et les Weissmuller au Shari Vari de Rouen
» Long John Hunter
» CD - MIDNIGHT STAR 1981 Standing Together (+bonus)
» 10/06 : L'album du mois JERRY LEE LEWIS Last Man Standing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Until Dark :: HORS JEU :: Corbeille-
Sauter vers: